DES MERVEILLES BOURDONNANTES – COMMENT SAUVEGARDER LES ABEILLES ?

Agrotica > Durabilité  > DES MERVEILLES BOURDONNANTES – COMMENT SAUVEGARDER LES ABEILLES ?

DES MERVEILLES BOURDONNANTES – COMMENT SAUVEGARDER LES ABEILLES ?

Sauvez les abeilles, arrêtez l’utilisation des pesticides ! Des acclamations souvent entendues lorsque nous abordons l’importance des abeilles dans notre écosystème et notre production agricole. Cependant, le sauvetage n’est-il atteint qu’en interdisant l’utilisation des pesticides ? Alors que nous célébrons la Journée mondiale des abeilles, nous allons faire la lumière sur ce sujet largement abordé, en commençant par répondre aux raisons pour lesquelles les abeilles sont si importantes et en proposant des moyens globaux pour les préserver pendant qu’elles nourrissent le monde encore.

LE RÔLE ESSENTIEL DES ABEILLES

  • Les abeilles, le porte-bonheur des agriculteurs

Contrairement à la perception commune que les habitats naturels et les aires protégées ont une biodiversité plus élevée que les paysages agricoles, il a été observé que les fermes peuvent soutenir une plus grande densité et une plus grande diversité de pollinisateurs dans le cadre de certaines pratiques de gestion.

Selon l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture – FAO, en appliquant des techniques améliorées de gestion de la pollinisation, il est possible d’augmenter les rendements des cultures d’environ 25 pour cent.

Par conséquent, les fermes bien gérées ont le potentiel de servir d’excellents habitats pour les abeilles, qui, à leur tour, fournissent des services essentiels de pollinisation pour la production agricole. Cela montre l’importance de promouvoir des pratiques favorables aux pollinisateurs afin de soutenir la biodiversité et la productivité agricole.

  • Les abeilles conservent la biodiversité

La pollinisation des animaux joue un rôle crucial en ce qui concerne la régulation des écosystèmes dans la nature. La majorité des espèces de plantes à fleurs s’appuient sur des pollinisateurs pour transférer le pollen des anthères aux stigmates de leurs fleurs afin de réussir la production de semences. La synchronisation des événements biologiques, comme

l’émergence des insectes et le début de la floraison, est essentielle pour des interactions efficaces de pollinisation.

Le bon fonctionnement des services écosystémiques est vital pour la durabilité de l’agriculture. Les abeilles et l’apiculture dans les forêts contribuent à la durabilité des écosystèmes forestiers en fournissant des services essentiels de pollinisation, ce qui permet d’améliorer la régénération des arbres et la conservation de la biodiversité forestière. Les abeilles et autres pollinisateurs jouent un rôle essentiel non seulement dans la conservation de l’environnement et de la biodiversité, mais aussi dans diverses dimensions relatives au développement durable mondial.

  • Les abeilles stimulent les rendements

La pollinisation, bien que souvent invisible à l’œil nu, joue un rôle crucial dans l’agriculture, générant des rendements significatifs. Selon la FAO, la valeur mondiale des cultures directement liées aux pollinisateurs est estimée entre 235 et 577 milliards de dollars par an.

Et l’importance des pollinisateurs continue de croître. Au cours des 50 dernières années seulement, le volume de la production agricole qui dépend des pollinisateurs a augmenté de 300 pour cent. Ces statistiques soulignent le rôle essentiel que jouent les pollinisateurs dans le maintien des moyens de subsistance dans le monde entier.

  • Les abeilles aident à mettre fin à la faim

Les abeilles jouent un rôle important dans la réalisation de l’objectif faim zéro, qui est l’un des 17 objectifs de développement durable. Leur importance tient au fait que près des trois quarts des espèces cultivées dans le monde dépendent, en totalité ou en partie, des abeilles et d’autres pollinisateurs. Cela s’aligne sur les principes clés de l’Agenda 2030 pour le développement durable, car les abeilles contribuent à nourrir les gens et à entretenir la planète.

Cependant, les populations d’abeilles sont en déclin…

La recherche sur la biodiversité a marqué un déclin alarmant des populations de pollinisateurs, qui est attribué aux :

  • Pratiques agricoles intensives,
  • Changements dans l’utilisation des terres,
  • Événements météorologiques extrêmes,

Et à :

  • L’utilisation de pesticides.

Ces facteurs ont conduit à des éclosions de ravageurs et de maladies et à des niveaux plus élevés de malnutrition.

La clé ? Une agriculture durable pour les abeilles et tous les pollinisateurs.

Lorsqu’on leur demande quels sont les objectifs de leurs pratiques agricoles, les producteurs font souvent référence à la production, à la santé des plantes, à la lutte antiparasitaire et à d’autres variables axées sur les cultures. Ce n’est que cela qui égratignure la surface des bonnes pratiques durables. Voici quelques pratiques que vous pouvez adopter pour cultiver de manière responsable et tirer le meilleur parti des avantages de l’abeille :

  • Promouvoir la diversité du paysage

Si vous avez lu Birds – Farmers’ Best Partner, vous saurez à quel point la diversité des paysages est importante pour la faune et à quel point elle est cruciale pour le rôle des acteurs bénéfiques sur les rendements et la production. L’incorporation de divers éléments tels que des haies, des lisières de champs de fleurs sauvages et des chemins de terre… est un excellent moyen de préserver les pollinisateurs, si ces derniers sont incorporés d’une manière qui convient au type de paysage, à la région et au climat spécifiques.

  • Choyez vos pollinisateurs

Considérez les abeilles votre partenaire numéro un, et répondez à leurs besoins spécifiques. Parmi les exemples, nous mentionnons la fourniture de lieux de nidification appropriés, de plantes hôtes pour les papillons (y compris leurs chenilles) et de sources d’eau pour certains syrphes.

  • IPM est la voie à suivre

Nous ne vous demandons pas de couper les pesticides pour de bon et de laisser les ravageurs ravager vos récoltes. La lutte intégrée contre les ravageurs (IPM) appelle à une utilisation avisée et rationnelle des pesticides. Cela implique de veiller à ce que les zones naturelles ne soient pas affectées par les pratiques agricoles, de réduire la dérive des pesticides et d’établir des zones tampons pour minimiser l’impact de l’agriculture sur les habitats naturels environnants.

  • Renseignez-vous sur vos pesticides

Prendre quelques minutes pour lire les étiquettes peut apporter tant d’informations sur l’utilisation adéquate des pesticides et ses conséquences sur votre santé et la santé de votre environnement. La prochaine fois que vous prévoyez d’utiliser un pesticide, jetez un coup d’œil à son effet sur les pollinisateurs, notamment les abeilles.

Pour vous aider dans votre parcours de sauvetage des abeilles, Debbane Agri cherche constamment à élargir son portefeuille de bioproduits qui sont également respectueuses aux abeilles. Quelques bio-solutions que vous pouvez intégrer à vos pratiques agricoles sans nuire à ces pollinisateurs sont Siltac, Novotreat et Novosafe.

En conclusion, les pratiques agricoles durables et la préservation des populations d’abeilles vont de paessentielir. Bien que la préservation des abeilles ne soit pas un cas isolé, elle constitue un élément de notre engagement en faveur de la durabilité environnementale, de la sécurité alimentaire mondiale et du bien-être de notre planète. Ensemble, nous pouvons protéger ces merveilles bourdonnantes et assurer un avenir plus prometteur pour les abeilles et les humains.

par Ing. Maryse Bou Zeid

Maryse Bou Zeid

mbouzeid@debbaneagri.com

il n'y a pas de commentaires

Poste un commentaire

Commentaire
Nom
E-mail
Site Internet