Reproduction Soudaine De Certains Insectes

Agrotica > Connaissance des Produits  > Reproduction Soudaine De Certains Insectes

Reproduction Soudaine De Certains Insectes

Depuis des années, nos régions connaissent une propagation intense et sans précédent et de certains insectes et ravageurs. Ce phénomène a causé de nombreuses pertes économiques accablantes au secteurs agricoles. Parmi ces insectes, on cite:

  • La Tuta absoluta
  • Le ver liriomyza sur les cucurbitacées et autres légumes
  • La mouche blanche, Bemisia Tabaci, et les infections virales qu’elle a provoquées
  • L’aleurode des agrumes Dialeurodes citri, la mouche laineuse des agrumes Aleurothrixus floccosus et la mouche Paraleyrodes qui a ravagé les vergers d’agrumes
  • La cochenille Dactylopius opuntiae, qui infecte le cactus, lui infligeant de lourdes pertes et le faisant dépérir et se dessécher en peu de temps.

Les raisons de ces vagues soudaines

Au fil des années, l’homme a joué un rôle majeur dans la modification de l’environnement dans lequel vivent les insectes. Ainsi, le recul des zones forestières naturelles et leur remplacement par de nouveaux types de cultures, en plus des pratiques agricoles modernes ont conduit à un déséquilibre majeur dans l’écologie, menaçant l’existence de beaucoup d’espèces vivantes. D’ici on peut conclure la principale raison affectant l’activité des insectes dans la nature, sachant que la vie d’un insecte est liée à plusieurs facteurs externes et internes complexes, dont les facteurs environnementaux ou climatiques (sol, température, humidité).

Quant à la densité des colonies d’insectes, elle est également liée à des éléments écologiques, car tout défaut, même léger, peut affecter la balance entre la capacité des organismes à se reproduire ou de survivre. Cela signifie, du point de vue scientifique et mathématique, qu’un petit nombre de nouveaux organismes doivent rester en vie pour assurer la continuité de leur espèce en danger selon l’équation mathématique suivante :

[mpc_quote]n.i.P-N = N(I.P-1)

n = nombre d’individus

i = index sexuel de l’insecte f/f+m

F = femelle , m = mâle

[/mpc_quote]

Les facteurs environnementaux et climatiques ne sont pas les seuls responsables de l’augmentation et de la reproduction des insectes, mais aussi des facteurs physiologiques expliquent comment les insectes se multiplient rapidement et sur de grandes surfaces, malgré les facteurs climatiques variables.

Méthodes de contrôle

Le control des insectes se fait soit de façon préventive ou curative.

Le contrôle préventif consiste à prendre certaines mesures pour empêcher la propagation du ravageur, ce qui réduit les dépenses encourues lors du contrôle curatif. Parmi ces actions, on cite :

A- Suivi des conditions environnementales prédominâtes.

b- Réalisation des opérations agricoles mécaniques et chimiques à temps.

C- Réalisation d’un diagnostic détaillé des observations faites et des ravageurs trouves afin de sélectionner la méthode la plus efficace pour les contrôler.

 

Quant à la lutte curative, son objectif est de réduire le nombre d’insectes présents pour sécuriser la production agricole. Cependant, l’efficacité reste liée au mode de lutte, les conditions de son application…

Somme toute, l’activité humaine est capable d’amplement perturber l’équilibre écologique, affectant négativement ou positivement la densité de populations d’insectes dans une zone spécifique. Il est donc nécessaire de suivre les consignes agricoles appropriées dans le cadre de la gestion intégrée des cultures afin de préserver l’environnement d’une part, et assurer des productions agricoles saines d’autre part.

par Ibrahim Youness

John Doe

roy@xtnd.io

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat. Ut wisi enim ad minim veniam, quis nostrud exerci tation ullamcorper

il n'y a pas de commentaires

Poste un commentaire

Commentaire
Nom
E-mail
Site Internet