Délai d’attente avant la récolte (DAAR)

Agrotica > Connaissance des Produits  > Délai d’attente avant la récolte (DAAR)

Délai d’attente avant la récolte (DAAR)

Le délai d’attente avant la récolte (DAAR) est la période qui doit être observée avant que le produit ne devienne comestible. Le respect de cette période vise à préserver la sécurité du consommateur en produisant une récolte propre qui contient un faible pourcentage de sédimentation qui ne compromet pas sa santé.

En conséquence, la période de sécurité est l’une des instructions les plus importantes à prendre en compte avant de commencer à utiliser un pesticide sur les cultures agricoles.

Définition de la période du délai d'attente avant la récolte

C’est la période entre la dernière date de pulvérisation du pesticide jusqu’à la récolte sûre, et on l’appelle la période d’interdiction car c’est une période pendant laquelle il est définitivement interdit à une personne de manger le produit pulvérisé par crainte de l’effet résiduel des pesticides dans ces produits, ce qui peut causer de nombreuses maladies si ingérées.

 

La période de sécurité peut différer d’une récolte à l’autre, et d’un pesticide à l’autre, selon la durée nécessaire pour que la substance active du pesticide se décompose et son efficacité toxique disparait. Chaque pesticide a un tableau qui précise cette période interdite, qui peut s’étendre d’un jour à 21 jours, sachant que le délai de grâce de la plupart des pesticides se prolonge entre une et deux semaines.

[mpc_quote]Le délai d’attente n’est pas observée chez les plantes ornementales et les petits arbres qui ne produisent pas ou n’ont pas encore produit de fruits comestibles, de sorte que l’avertissement des enfants qui s’approchent est suffisant.[/mpc_quote]

Où se trouvent les consignes du délai de sécurité sur les pesticides ?

Chaque fabricant de pesticides met une étiquette sur les emballages de pesticides contenant toutes les instructions nécessaires, notamment le délai d’attente avant la récolte. Voilà pourquoi il est interdit d’acheter des pesticides d’origine inconnue, car ils n’incluent pas une étiquette claire et complète.

 

Les consignes concernant le délai de sécurité se trouvent souvent dans le tableau sur l’étiquette sur la bouteille comme l’indique l’image ci-dessous. Sachant que la période de sécurité pour un pesticide peut changer d’une récolte à l’autre, il faut donc faire attention aux instructions avant l’utilisation.

Table Banana

Est-ce qu’il ya des pesticides qui n'ont pas de période de sécurité ?

De nombreux pesticides biologiques et organiques ont une période de sécurité « zéro », ce qui signifie que le produit peut être récoltée et consommée le même jour d’application sans causer de préjudice à l’utilisateur. Les exemples incluent Celtek, Novosafe et Novotreat distribués par Debbane.

Ces pesticides conviennent aux récoltes presque quotidiennes, comme les concombres.

De plus, des entreprises internationales ont développé de nouveaux pesticides chimiques sans danger pour le consommateur de sorte que les délais de sécurité sont très courts, à savoir un jour sur certaines cultures comme Gatten, le fongicide pour les fraises, Benevia, l’insecticide pour la plupart des légumes, Avaunt, l’insecticide utilisé sur les tomates et autres….

Dangers des résidus de pesticides dans les produits agricoles

La consommation de produits agricoles contaminés par des pesticides et contenant des résidus de pesticides augmente le risque d’infection par :

 

  • Des Maladies cancéreuses

 

  • Cirrhose du foie à moyen et long terme Car les insecticides sont considérés parmi les pesticides les plus dangereux dans le monde de l’agriculture, car ils sont très toxiques

 

  • L’infertilité chez les hommes, car ces matières affaiblissent et tuent les spermatozoïdes

 

  • Insuffisance rénale

 

  • Déformation des fœtus chez les femmes enceintes

 

 

Par conséquent, nous constatons que de nombreux consommateurs aujourd’hui ne font pas confiance aux agriculteurs en raison de ce qui est souvent dit sur l’utilisation excessive de pesticides. Certains d’entre eux s’abstiennent d’acheter des concombres et courgettes, car ce sont des cultures à courte période de croissance, alors que la majorité des pesticides sont pulvérisés sans surveillance ni responsabilité.

En conclusion, nous conseillons aux agriculteurs de suivre des méthodes agricoles durables dans le cadre de la GIC, ce qui nécessite l’utilisation de pesticides sûrs (avec une faible période d’interdiction) de manière efficace et en temps opportun, en tenant compte des périodes de sécurité. Dans ce contexte, nous encourageons l’adoption de méthodes préventives qui réduisent l’incidence des maladies et des fléaux telles que le contrôle mécanique et physique, et la quarantaine agricole, etc.

par H. El Sayyed

John Doe

roy@xtnd.io

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat. Ut wisi enim ad minim veniam, quis nostrud exerci tation ullamcorper

il n'y a pas de commentaires

Poste un commentaire

Commentaire
Nom
E-mail
Site Internet